Comment choisir le nom de son chien ?

Comment choisir le nom de son chien ?

C’est très réjouissant d’avoir un nouveau petit compagnon à quatre pattes. Cependant, il n’est pas facile de choisir comment on va le nommer. Le choix du nom d’un animal de compagnie est presque aussi important que celui d’un nouveau né. Après tout, il s’agit là d’un nouveau membre de la famille ! En plus, nous ne pouvons pas changer son appellation comme bon nous semble, il le suivra tout au long de sa vie. Si vous avez des difficultés à en trouver, vous êtes au bon endroit. En effet, même si le choix d’un nom est libre, il y a des normes à considérer pour que votre choix soit bien orienté. 

Un nom court et facile à prononcer 

Il est conseillé que le nom contienne une ou deux syllabes. Ceci a pour but de faciliter la mémorisation de son appellation par le chien. De toute façon, si vous optez pour un nom long, vous finirez par l’appeler par un diminutif. Pourquoi ne pas immédiatement choisir un nom court ? La sonorité est un élément très important pour notre compagnon, pensez donc à un nom qui évoque de l’énergie et du dynamisme. Privilégiez les consonnes forts tels que « t », « k », « b », « r ». Aussi, il est indispensable que vous, vos amis et les membres de votre famille puissiez le prononcer sans difficultés. 

Un nom qui lui correspond 

Même si cela ne fait pas très longtemps que vous l’avez eu dans votre vie, prenez le temps d’observer votre nouveau meilleur ami. Regardez s’il a des traits particuliers, s’il se comporte différemment. Un nom peut être un élément par lequel les gens reconnaîtront facilement un individu. En outre, prenez sa taille en considération. Ce ne serait pas très raisonnable d’appeler un molosse « Kiki » ou un caniche « Rex ».

Un nom qui se termine par une voyelle 

Il faut rappeler que les chiens ont la capacité de distinguer les plages de fréquences à un niveau bien plus élevé que nous les humains. Les voyelles placées à la fin du nom font qu’il sonne différemment. Ainsi, votre animal sera plus réactif lorsque vous l’appellerez, il vous accordera plus d’attention. Ce serait encore mieux si cette voyelle était répétée. 

Un nom qui ne ressemble pas à un ordre

Faites attention à ne pas choisir un nom dont la prononciation peut être confondue avec un ordre. Par exemple, « Boo » pourrait être confondu avec « debout » et « Sissi » avec « assis ». Il faut que le chien puisse clairement distinguer son nom des autres mots que vous lui adressez. 

Un nom de chien inscrit au LOF

LOF signifie « Livre des Origines Françaises ». Les chiens qui y sont inscrits sont des descendants de races répertoriées dont le pedigree a été validé lors de la confirmation au niveau de la Société Centrale Canine. L’initiale de leur nom doit être choisie selon leur année de naissance. Par exemple, si le chien est né en 2019, son nom doit impérativement commencer par P ou Q. S’il est né en 2020, son initiale doit être le R. Les parents du chien sont également inscrits. Ils ont donc un nom de famille qui correspond au nom de la mère. Si vous n’aimez pas le nom attribué par l’éleveur, vous pourrez lui en donner un autre qui sera inscrit dans le LOF comme « nom d’usage ».